Activités de pleine nature Par le 2 septembre 2014

Balade à Ventenac-Minervois…

D’abord la Bal-ade.

juin2014_Ventenac1-Avec des noms qui chantent : les Arquettes, le Mourrel, les Prades, les Combes, la Garrigue…
Allez, courage : 5,8km et, waouhhhhhhhhh 57 mètres de dénivelé ! Attention : nous serons au plus haut à 74 mètres d’altitude !
Il ne fait pas très beau et le grand vent a décidé d’enquiquiner son monde ! Il semblerait que Léon et Léa, les deux cygnes noirs de notre village, n’en soient pas perturbés. Léon a un seul souci : veiller sur sa compagne. STOP : pas touche à ma copine !

Un peu de botanique en testant le « velcro » des graines de bardane sur la chevelure opulente de Jean. Ca marche!

Ci-dessous une autre plante très intéressante et qui prolifère surPourpierDeMer la commune :

C’est le pourpier de mer ou arroche maritime ou halime (Atriplex Halimus) et ça vaut le coup de le manger en salade composée : ses jeunes feuilles ont une saveur salée très agréable. C’est donc une bonne comestible. Mais uniquement là où il n’y a pas de produits chimiques.
Nous voilà presque au sommet, pffftttt.

Vue sur le Canal du Midi et le pont canal sur le Répudre et au loin, le village voisin de Paraza.
Et au cas où nous ne le saurions pas ou pour un éventuel touriste perdu dans les vignes, un panneau nous informe!
juin2014_Ventenac2-Beaucoup de jachères sur les hauteurs… La carotte sauvage s’est vite installée. N’empêche : la crise viticole pose la question de la gestion de toutes ces friches agricoles.
Celle-ci ne se mange pas et d’ailleurs son allure, velue et piquante, nous en détourne!

C’est la Picride fausse-vipérine (Picris echioides) qui prolifère elle aussi dans les jachères, C’est ce qu’on appelle une plante rudérale (qui pousse dans les décombres, décharges) et nitrophile aussi (terre riche en nitrates). Bonne indicatrice de terrain, elle signale un profond déséquilibre du sol.

Typique hélas de tous les sols où pousse une vigne (mal)traitée depuis des années.

Mais dans son biotope naturel, c’est un régal pour les ovins, caprins… On la surnomme Picris-echioides« engraisse porc »!
A midi, nous sommes accueillis chez Marie-Jo et Jeannot pour les « agapes »!
Le soleil est à présent de la partie, avec le vent. Que Jacques accompagne…
C’était une surprise connue de tous… Dans le secret de son labo, Gibert nous a concocté une délicieuse paëlla.
PS « Agapé » est un terme grec signifiant « amour », « amitié » (et non beuverie, gueuleton, bombance, ripaille, bamboche).

Voir l’article complet et toutes les photos sur : Les Godillots baladeurs

Découvrez aussi le Pays Touristique Corbières Minervois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *