Patrimoine, loisirs Par le 6 août 2015

Carcassonne au long des boulevards

C’est une balade en boucle que je vous propose de faire. Une boucle en ville et forcément très facile, car le trajet est tout plat !

carcassonne-square-gambetta2Partons faire le tour des boulevards de Carcassonne, le tour de la Bastide Saint Louis !
Le boulevard change plusieurs fois de nom au long de son parcours. Il forme un sorte d’hexagone qui ceinture entièrement la Ville Basse.
Il remplace les anciens remparts, mis à terre en 1764 sur ordre de l’évêque Armand Bazin de Bezons, grand bâtisseur qui donna à la ville son aspect actuel. Ces remparts avaient été élevés  pendant la Guerre de Cent Ans, après que les Anglais étaient passés et avait pillé et incendié la ville. Les Carcassonnais avaient alors retenu la leçon, et entouré la ville d’une puissante fortification, dont il ne reste aujourd’hui que les Bastions.

Au 14e siècle elle était bien plus grande que de nos jours, mais la grande peste noire de 1347-1349, qui dévasta toute l’Europe, puis le passage du Prince Noir (ah ces Anglais !!) réduisit la population de manière sévère, et la reconstruction se fit dans des dimensions plus modestes.

carcassonne-square-gambettaFaire le tour complet des boulevards permet d’avoir une idée de l’ampleur de la Ville Basse. Et le tour de ces boulevards très animés nous permet aussi de jeter un oeil sur certains monuments de Carcassonne assez méconnus…

En arrivant de la Cité médiévale et du Pont Vieux, on passe tout près du Dôme, cet étrange bâtiment, dernier vestige de l’ancien Hôtel-Dieu, hospice de la ville qui a été démoli dans les années 1970.

Le Bastion de Montmorency, près du Dôme et du Pont Vieux, est classé Monument Historique. Construit dans les années 1540, il abrite un petit arboretum. Mais pour y accéder, il faut pénétrer dans la cour de la Clinique du bastion, la bien nommée ! Ce Bastion était le siège d’une loge maçonnique (aux 18e et 19e siècles), il en reste des fresques et symboles gravés.

carcassonne-musee-bx-artsSi l’on continue notre petite balade au long des Boulevards, on aperçoit l’Hôtel de Murat, puis on passe sur le Square Gambetta, où il y avait avant la guerre un kiosque à musique, détruit en 1944 sur ordre des Allemands. Un très beau jardin vient tout juste d’y être refait, très agréable en été avec ses projections d’eau et ses tonnelles. Juste à l’angle du Square, l’ancien Présidial et sa drôle de façade 1900, qui donne accès à la Rue de Verdun. C’est aujourd’hui le Musée des Beaux Arts de Carcassonne.

Sur le Boulevard Jean Jaurès, (ancien Boulevard de la Préfecture), le Palais de Justice. il ressemble à tous les Palais de Justice, sans être laid pour autant. Il date de 1861. Un péristyle à la grecque, composé de 6 colonnes, une envoléecarcassonne-palais-justice de marches qu’on a certainement voulue monumentale, un fronton orné d’une allégorie un peu pompeuse, la Justice, tralala,… bref, un style néo-classique un peu banal mais pas désagréable à l’œil ! Juste derrière le Palais, quelques beaux immeubles, le coin chic de Carcassonne…

Le Boulevard tourne ensuite pour rejoindre le port du Canal du Midi. Le long du Boulevard Omer Sarrault se trouve le Jardin des Plantes, qui jouxte le Canal du Midi. Au centre du jardin, une colonne de marbre. Elle provient des carrières de marbre de Caunes Minervois, à une vingtaine de km de Carcassonne, et était destinée au Trianon de Versailles. Elle tomba dans le Canal lors de son transport, et c’est là qu’on la récupéra pour finalement l’installer dans ce jardin. C’est un coin assez animé de la ville car la gare se trouve en face, et la rue piétonne la plus commerçante débouche là aussi. En été on y organise aussi des concerts dans le cadre du festival OFF (gratuits !).

carcassonne-bastion-st-martialLe Bastion Saint Martin (ou Saint Martial) a été récemment dégagé des maisons qui le cachaient à notre regard, et bien mis en valeur. Il donne sur le boulevard Omer Sarrault et le Jardin des Plantes.
C’est une grosse masse de pierre circulaire, et l’on se demande ce qu’il fait là, planté au milieu de ce boulevard  animé (c’est là que se trouvent quelques bars et restaurants.
Il n’est pas situé à un des angles de la Bastide, on ne peut que supposer que ladite Bastide n’avait à l’époque de sa construction pas le même tracé qu’aujourd’hui…

Carcassonne-tour-grosseOn tourne juste après à gauche pour loger le Boulevard de Varsovie et ses grands établissements scolaires datant du début du 20e siècle et qui ne manquent pas d’allure. Puis on arrive à La Tour Grosse, ou Tour des Moulins, qui était aussi à l’époque un élément des murailles de la Ville Basse. Ce bastion-ci est longtemps resté couvert de moulins à vent, d’où son deuxième nom. Ces moulins, édifiés en 1599, avaient « la charge de fournir à la ville 300 pains pour la nourriture des pauvres… »
Une confrérie religieuse acheta le lieu au début du 19e siècle et y aménagea un chemin de croix. C’est l’actuel jardin du Calvaire.

carcassonne-cathédraleOn longe ensuite la Cathédrale Saint Michel, qui date du 13e siècle et a été récemment restaurée. Elle se visite bien sûr et remplace dans le rôle de cathédrale l’actuelle basilique Saint Nazaire dans la Cité.
Quand on se balade dans Carcassonne, il y a une chose que l’on remarque tout de suite. La densité des uniformes et treillis ; le kaki est une couleur très en vogue à Carca, ville de garnison …

carcassonne-caserne-laperrrineLe bâtiment du « Troisième Régiment de Parachutistes de l’Infanterie de Marine Aéroportés » qui barre l’horizon sur le boulevard Roumens est imposant, austère, comme il sied à une caserne, mais date quand même du 18e siècle (mais oui !). La caserne Laperrine, de son petit nom, fut construite par un architecte local afin de servir de quartier de cavalerie. Elle comportait 32 écuries pouvant contenir jusqu’à 960 chevaux et 1600 hommes. La première pierre en fut posée en 1721.

carcassonne-portail-jacobinsEt enfin, juste en face de la caserne, le Portail des Jacobins, porte monumentale construite au 18e siècle, qui ouvre sur la rue Courtejaire, grande rue piétonne et commerçante de Carcassonne.

C’est à cet endroit que l’on peut voir aussi un tout petit bout du rempart qui subsiste…

On achève notre tour complet en arrivant ensuite à nouveau au Dôme.

En savoir plus :

Office de Tourisme de Carcassonne

Cathédrale Saint Michel

Musée des Beaux Arts

1 commentaire pour “Carcassonne au long des boulevards

jean claude dit :

Intéressante visite merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *