Activités de pleine natureLittoral Par le 2 février 2015

Rando en bord d’étang de Bages

bages-sourceJuste ce qu’il faut pour réchauffer les muscles et huiler toutes nos petites mécaniques, en ce début d’année, que je vous souhaite excellente!

Nous allons à Bages où visiblement il y a plus de soleil.

Nous nous garons le long de l’étang et accueillons trois nouveaux adhérents: Alain, Denise et Daniel. Bienvenue au Club ! Nous sommes 20 pour une bonne balade dans le milieu lagunaire de Bages, un des plus beaux villages de l’Aude, sur son piton rocheux et que la pêche a su préserver des promoteurs…bages-etang2

A la sortie du village,avant de grimper dans la colline, Jacques nous fait observer que « de son temps », lui, originaire du village, a connu ce lavoir très actif.

bages-etang1Aujourd’hui, l’eau ne coule plus… La source est tarie.
Nous prenons de la hauteur pour admirer le village et la lumière d’un matin d’hiver.
Le site est occupé depuis le paléolithique: 80.000 ans au compteur !

Et les Romains en avaient déjà fait un lieu de villégiature : de nombreuses « villae » ont été construites. De là viendrait le nom de « Bages » : « BAÏA » ou « BAÏES » en latin = « lieu de plaisance »

bages-etang4Voir site de la mairie
Nous montons gentiment en appréciant le paysage ou en devisant… Le temps très clément que nous connaissons cet hiver fait la joie des plantes printanières. Roquette blanche ou fausse roquette (Diplotaxis erucoides) et soucis des champs (Calendula arvensis) égayent les vignes.

Les deux plantes sont médicinales mais mieux vaut les cueillir ailleurs…

En redescendant de la colline, c’est tout l’espace lagunaire de Bages qui s’offre à nos yeux éblouis. C’est ici le règne des oiseaux : cigognes, flamants roses, aigrettes, mouettes… Il va nous flamants1falloir quelques minutes pour choisir notre pause pique-nique: ici, trop de cailloux; là, pas assez abrité. Certains, très zen, ont déjà ouvert la bouteille.

Puis nous reprenons notre route et en nous étonnant de certaines floraisons… Le genêt d’Espagne (Spartium junceum) pousse déjà fièrement quelques fleurs. Entre l’eau et la terre, et le ciel, on retrouve au loin le village perché de Bages. Et comme les flamants roses sont les plus beaux, ils posent… Nous quittons les lagunes pour rejoindre Bages par la colline.

Dans les friches, quelques « couscounilles » dont les fruits (akènes) ont essaimé mais il en reste les cupules bien caractéristiques.

bages-etang5« Couscounille » est le terme occitan pour la Reichardie (Reichardia pricroides) ou encore Terre grèpe. Une des meilleures salades sauvages du Languedoc ! A savourer en avril et en septembre.
Bages s’est doté d’une « Maison des Arts », une galerie municipale qui expose des artistes chaque année. Ceux-ci offrent une oeuvre à la municipalité. Une collection d’une centaine d’oeuvres s’est ainsi constituée. Quelle belle initiative !

bages-village

Voilà une belle occasion de revoir Bages intra muros et de saluer un de nos artistes !

Balade de 192 mètres de dénivelé et 13 km de longueur.

A lire également : Escapade à Bages

Se restaurer à Bages : les restaurants

Découvrez le blog complet des Godillots Baladeurs !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *