Patrimoine, loisirs Par le 27 janvier 2015

La restauration du château de Termes avec Rempart

Termes-chantier1Je m’appelle Manon et suis originaire de Franche-Comté. Intéressée par l’architecture ancienne et l’histoire, menant des études de design, j’avais eu l’occasion de participer à un chantier REMPART dans ma région. Je connais donc la philosophie du réseau d’associations, le concept de “vacances utiles” au cours desquelles l’on se retrouve à travailler bénévolement, mais avec la satisfaction de faire de belles rencontres et apprendre des techniques qui pourraient, -qui sait !?- un jour me servir. Surtout, j’ai envie de participer à la sauvegarde du patrimoine. Et quand en plus, cela se fait dans une belle région ensoleillée à découvrir lors des moments de temps libre, pas d’hésitation !

Une fois mon inscription faite, et les détails utiles connus, j’ai acheté mon billet de train pour Narbonne afin d’arriver le dimanche 19 juillet, comme demandé. Là, Michel est venu me chercher, avec quelques autres bénévoles, et nous avons pris la route de Termes. Belle région que ces Corbières… avec ce sentiment, lors de la montée dans les collines vertes, de quitter la civilisation. L’arrivée implique d’installer la tente, et assez vite, l’on fait connaissance avec l’équipe des bénévoles de l’association “Termes en Termenès” au cours d’un apéro et d’un repas bienvenus !

Termes-chantier2Le lendemain, on se lève tôt, car comme l’on nous l’a expliqué, l’on travaille lors de grosses matinées afin de profiter de la fraîcheur. L’on fait connaissance avec Philippe et Maël, qui sont les maçons qui vont nous encadrer. Le travail ne commence du coup pas strictement à 8h, car c’est le premier jour ! Tous ensemble, l’on nous fait un topo sur l’avancée des travaux depuis deux semaines avec la première équipe. J’avais un petit peu suivi le blog du château, où quelques photos montraient cela, mais voir sur le terrain, c’est forcément autre chose.

Dans le groupe de presque 10 bénévoles que nous sommes, certains rappellent qu’ils n’ont jamais fait de maçonnerie, mais Philippe leur dit que c’est pas grave du tout : toute la démarche avec REMPART c’est de justement permettre l’apprentissage. Par ailleurs, comme au cours de ma première expérience, je suis contente de voir qu’il y a un joli mélange de garçons et de filles, avec un russe, une espagnole, un albanais ! L’on arrive de toutes les régions françaises, et peu à peu, l’on va se découvrir.

Comme il y a 2 lieux de chantier, nous formons 2 groupes. Ce premier jour, je fais parti de l’équipe “citerne”. Car ici, sur la partie haute du château, l’on poursuit la restauration d’une paire de murs du château. Maël, jeune maçon qui habite à Termes, nous indique les bases. Il prend le temps de nous montrer comment faire. Avec ma petite expérience, je me sens assez vite en confiance, et je devance parfois les besoins, quand par exemple il faut faire du nouveau mortier, ou nettoyer les outils.
Termes-chantier3Manipuler les pierres, les soulever, mesurer leur calibrage, voir si elles peuvent servir pour le parement extérieur du mur que l’on remonte est assez fastidieux, mais obligatoire. Soulever la pelletée de sable, verser le mortier depuis la bétonnière, pousser la brouette etc… le travail est assez fatigant, oui, mais l’on fait attention, l’on garde un rythme tout à fait acceptable. Michel qui nous accompagne souvent, ou Philippe et Maël nous invitent à faire la pause avant que je n’y songe moi-même ! Comme de vrais papas… ils nous rappellent de boire assez, de mettre la casquette, la crème solaire… même si cette année, le temps est souvent frais et nuageux. Le quatre-quart de 10h30 est toujours bon malgré tout !

Vers 13h, on redescend au village, où Vincent, notre animateur et surtout cuisinier du midi nous attend. Nous sommes installés près de la mairie, en bord de rivière, et les touristes et visiteurs semblent jaloux de nous voir attablés dans ce joli lieu, avec un bon repas chaud !

L’après-midi, c’est temps libre et sorties. Ce jour-là, l’on a programmé… une bonne sieste (!!)… et tout de même une inspection des trous d’eau des Gorges. C’est superbe, encaissé… il y a beaucoup de monde… mais l’eau… brrrr !! Glaciale ! Mais quand on en ressort, on se sent revigoré ! Disparues les petites contractures lol !

Termes-chantier4Après un bon repas cuisiné collectivement, un jeu de cartes sympathique et un bon dodo… nouveau jour de travail !

Cette-fois-ci, je ne monte pas au sommet du château : je suis dans le groupe “pierre sèche” avec Philippe. Il habite un peu plus loin, à Albières. Entre les explications et les traits d’humour, il nous parle du festival de musiques du monde qui va se tenir la semaine qui vient dans son village. Nous sommes invités ! Mais d’ici là, une des missions de sauvegarde est de finir de remonter le grand mur en pierres sèches dans la pente sous le château. Réaliser des murs en pierre sèche semble simple… mais tout compte fait, il y a bien des règles à respecter car sinon, dans 5 ans, il faudra recommencer. Et ce n’est pas le but : les anciens ont bâti des murs qui tiennent parfois depuis des siècles ! Sans mortier. Simplement en juxtaposant les bonnes pierres ensemble, avec des petites pour caler…

C’est assez amusant. Un peu comme un grand puzzle 3D, et l’on est plus à l’abri du vent “qu’en haut”. Le temps passe du coup vite, et à nouveau, la pause de 10h30 m’est presque “imposée” car j’étais lancée… et décidément, cette grosse pierre ne veut pas se laisser placer comme il faut ! Bref…

TermesLa météo nuageuse gagne, et cette-après midi là, l’on fera plutôt un petit tour “découverte”, avec une promenade au joli village de Lagrasse, où l’on visite également l’Abbaye, mais d’un seul côté, car elle est partagée en 2 depuis la Révolution.

Ainsi, en deux semaines, l’on a le temps de se rendre utile et de passer du bon temps. Les amitiés faites… qui sait, ce sera pour la vie ?

Voilà pour ce petit témoignage, avec quelques impressions de mon expérience. Nos aventures ont été mises en vidéo, et pour l’ensemble des choses à savoir si vous souhaitez vous aussi devenir bénévole dans le cadre des missions REMPART, il y a des sites à consulter :
http://asso.chateau-termes.com
http://rempart.com

Merci à l’association de Termes ! Au revoir.
Manon

En savoir plus :

Château de Termes

Termes, un château au coeur de la nature

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *