LittoralOn en parle ailleurs Par le 18 octobre 2016

30 ans après il fait toujours « 37°2 le matin » aux chalets de Gruissan

Trente ans après  » 37°2 Le Matin « , les chalets qui ont servi de décor au film culte sur la plage de Gruissan sont toujours aussi populaires. Mais gare à ne pas devenir un « Boboland », avertissent les occupants.

Le chalet sur pilotis spécialement construit pour accueillir les ébats torrides de Zorg (Jean-Hugues Anglade) et Betty (Béatrice Dalle) avait été brûlé pour une scène du film, à la fin des trois semaines de tournage à Gruissan en octobre 1985.

« Mais on continue à nous le demander tous les jours: Où est le chalet de 37°2 ? », explique-t-on à l’Office de tourisme. Le film de Jean-Jacques Beineix, sorti en 1986, a représenté une « formidable explosion » de la fréquentation touristique, explique le directeur de l’office, Jean-Claude Méric.  » Et ça ne baisse pas « .

L’équipe de tournage avait choisi ce quartier de chalets de plage, posés face à des kms de sable fin, comme décor à la passion destructrice d’un des couples les plus mythiques du cinéma français.
« 37°2 n’aurait pas pu être tourné ailleurs. On avait l’impression d’être dans des contrées lointaines, dans un pays improbable, un espace sauvage « , se souvient Jean-Hugues Anglade…..

Lire la suite de cet article sur le site de La Dépêche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *