Art de vivre Par le 16 décembre 2015

Une après-midi au Château l’Hospitalet

Vue panoramique Chateau l'HospitaletLes vins de l’Aude ont de plus en plus bonne réputation et à juste titre. Avec quelques amis nous nous étions programmé un petit week-end dans le Pays Cathare avec pour objectif d’aller de vignobles en vignobles.
Et bien nous reviendrons tant les appellations sont nombreuses et variés et surtout parce que nous dérogions souvent à notre programme en nous attardant dans des domaines où nous passions un excellent moment.
Je vais vous parler de l’un d’entre eux et pas des moindres, une étape « incontournable » de notre périple malgré que nous passions plus de temps que prévu dans toutes les propriétés que nous traversions (et tant mieux) : Le Château l’Hospitalet.

Domaine-hospitaletIl faut savoir que c’est l’une des propriétés Gérard Bertrand, ancien rugbyman aujourd’hui ambassadeur des vins du Languedoc par le nombre de ses domaines (11 en tout !) par sa communication et surtout par la qualité de ses vins dont nous avions entendu parler depuis Bordeaux (Oui nous ne sommes pas sectaires).

Direction la Clape, un Massif de garrigues et de rocailles entre Narbonne et la mer. Nous sommes déjà enchantés par la route qui serpente entre ces falaises et qui mène à notre objectif. Rapidement, au détour d’un virage nous le voyons, trônant au milieu d’un plateau garni de vignes, d’oliviers et de pins. Un beau domaine dont les travaux récents n’ont pas dénaturé le site qui est magnifique !

L’ensemble du lieu est dédié au tourisme vigneron avec un hôtel avec beaucoup de charme, un restaurant, un espace d’art, des artisans… Comme un petit village.

Nous sommes très bien accueillis dans un somptueux caveau avec de très nombreuses références des vins Gérard Bertrand à travers le Languedoc (Parfait pour avoir un bon tour d’horizon des appellations de l’Aude, toutes représentées). Nous étions venus pour simplement déguster des vins mais nous nous sommes laissé séduire par une visite guidée (gratuite) des lieux par l’un des cavistes.

Direction le « spot » selon ses termes, il s’agit de la petite montagne qui surplombe le domaine et qui en réclame qu’une courte ascension. Sur le trajet nous apprécions les indications du jeune guide sur la culture de la vigne, la typicité de la Clape ou alors sur la biodynamie appliquée sur l’ensemble du domaine.

Une fois en haut nous observons une superbe vue sur la mer. Un moment suspendu avec ce panorama qui permet de contempler l’ensemble du domaine, une partie de la Clape, la mer et « l’Hospitalitas » la parcelle qui produit le meilleur cru du domaine (vivement la dégustation !)
On redescend à l’Hospitalet. Après un détour par la cuverie pour nous enseigner les rudiments de la vinification, nous traversons le caveau pour nous rendre dans le Chai Rouge. Encore une fois « Waouw !». Immense et éclairé par des spots de couleurs, des milliers de barriques s’alignent dans ce lieu ou règne une ambiance monacale. Ici le caviste nous délivre les secrets du vieillissement du vin, de quoi nous mettre l’eau à la bouche.

S’ensuit naturellement la dégustation, un instant de régal tant par le gout que par l’échange avec le jeune caviste et son chef, un irlandais avec qui nous avons bien rigolé. Et quelle expérience de dégustation !

On repart de l’Hospitalet enchantés mais avec des regrets : Un coffre de voiture trop petit pour tous ce que nous souhaitons prendre et le travail à reprendre le lendemain qui nous empêche de rester encore pour le restaurant notamment (oui c’est ouvert le dimanche !).

Nous reviendrons au Château l’Hospitalet, pour ses vins, son hôtel, son restaurant, pour le cadre… Et cette fois ci avec plus de temps pour découvrir l’Aude et une remorque pour tous ces bons vins !

En savoir plus :

Château l’Hospitalet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *