Activités de pleine nature Par le 10 novembre 2016

Une belle rando dans la Clape

Cette rando dans le massif de La Clape, par un bel après-midi d’automne avec une température quasiment estivale, a attiré un nombre conséquent de Godillots.

clape-vinassan1

Au départ de Vinassan, et après une ascension rapide à travers quelques feuillus, dont de nombreux chênes, une courte pause permet à chacun de reprendre son souffle. Des massifs d’Inule visqueuse ont colonisé les terres en friches et les bords de notre sentier.

Cette belle astéracée, visqueuse et vivace fait son apparition à la fin de l’été, alors que garrigues et plaines sont complètement desséchées. Arborant de belles grappes de fleurs jaunes que la sécheresse ne semble pas avoir touchées, elle est l’une des dernières mellifères que les abeilles peuvent butiner avant la mauvaise saison. clape-vinassan2

Après ces belles fleurs, c’est le village d’Armissan qui s’offre à nous, entre pinèdes et vignes, au pied des radars de la base aérienne de Plan de Roques.

Nous voici maintenant à la croisée des chemins. Quelques pierres que l’on dirait tombales servent en fait de tables d’orientation. Parmi les itinéraires proposés, nous allons prendre la direction du domaine de Marmorières. clape-vinassan3

Chemin faisant, nous croisons cette plante assez peu fréquente, qui éveille la curiosité de quelques Godillots, un Datura.. On l’appelle encore herbe du diable, sans doute parce qu’elle est une empoisonneuse qui renferme des alcaloïdes très toxiques : elle permettait jadis de détruire les taupes, d’où son nom occitan èrba de las talpas. Le fruit se présente sous forme d’une capsule verte et arrondie, hérissée de nombreuses épines souples.

La descente sur l’autre versant nous permet de découvrir des vestiges de deux autres moulins, avant d’arriver aux ruines de ce que l’on suppose être l’ancien domaine de Marmorières, car on y trouve la chapelle romane Saint-Michel, datée de 1014 et restaurée en 2000. Le château de Marmorières situé un peu plus bas, si l’on s’en réfère au site « expressions-fermières.com », appartient à la famille de Woillemont depuis le XIXème siècle. Ainsi, sept générations se sont succédées à la tête de l’une des plus importantes et anciennes propriétés de la Clape. clape-vinassan4

En effet, la chapelle, le moulin et le pigeonnier, classés monuments historiques, témoignent d’une activité agricole et viticole autour du château, dès le Xème siècle.

Nous voilà presque arrivés à la fin de notre périple. Le chemin est barré ! Mais les Godillots franchissent cette frontière virtuelle, en se donnant rendez-vous pour une prochaine escapade.clape-vinassan5

En savoir plus :
Lire l’article complet dans le blog des
Godillots Baladeurs

Le Château de Marmorières dans la Clape

Le massif de la Clape

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *