Reportage Par le 3 mars 2016

Visiter Joucou au fil des saisons

Il est des villages où chaque saison offre son lot de découverte de beauté. Joucou est un de ces villages.

Aujourd’hui je vais vous présenter ce village au fil des saisons mais avant cela, une petite leçon d’histoire et de géographie s’impose.

Joucou est un petit village du Pays de Sault perché à 590m d’altitude dont le nom viendrait du latin «jucundis» : agréable. Une fois que je vous aurai raconté son histoire vous comprendrez pourquoi à l’époque ils l’ont appelé ainsi !!

Mais revenons à notre leçon. Pour l’histoire on retiendra que Joucou fut une place forte dans l’évangélisation des contrées montagnardes avec la fondation au 8ème siècle d’une abbaye dont aujourd’hui on peut encore voir les vestiges et dont les proportions laissent imaginer la grandeur que cet édifice a pu avoir.

Côté géographie, le village de Joucou est traversé par le Rébenty, un torrent qui sépare le Grand plateau de Sault du petit plateau. Ce torrent prenant naissance à 1600 m d’altitude a dû se frayer un chemin en amont du village parmi un énorme bloc de rocher. De là, sont nées des gorges sauvages et spectaculaires. La roche fut ensuite percée par l’homme pour relier les villages et aujourd’hui c’est devenu une route touristique que je ne me lasse pas de prendre au retour du Plateau de Sault pour redescendre sur Quillan.

Maintenant parlons des différentes saisons à Joucou !

Si l’on commence en hiver, ce dernier est plutôt rude et les 27 habitants à l’année du village restent bien au chaud ou par des belles journées ensoleillées sortent pour quelques belles randonnées en raquette autour du village ou pour s’adonner aux activités de neige à la Station de Ski de Camurac, située à une dizaine de minutes en voiture du village.

Dès que le printemps arrive et le mois de mars, le village s’anime et surtout la rivière. Joucou a en effet un parcours pêche no-kill. De nombreux pêcheurs viennent s’adonner à leur passion de mars à septembre. Ils viennent pêcher la truite fario, reine des cours d’eau.

Puis vient le joli mois de mai et le village devient celui des orchidées. Si l’Aude est un département connu pour sa richesse des orchidées, 89 espèces recensées, Joucou n’est pas en reste et aux détours des chemins, dans les prés, à l’orée des sous-bois, de nombreuses espèces sont visibles, alors ouvrez l’œil et admirez la beauté de cette nature sauvage.

Vous pourrez peut être voir ces orchidées en empruntant le sentier des Gorges de Joucou. Ce sentier d’interprétation vous permettra de découvrir la riche faune et flore des lieux en vous arrêtant de borne en borne et en lisant le livret disponible à l’Office de Tourisme des Pyrénées Audoises ou à la mairie de Joucou.

A découvrir
: Sentier gorges de Joucou

Les saisons filent, l’été a vu s’ouvrir les maisons du village, la population a augmenté au gré des semaines et des touristes sont même venus se ressourcer dans le gîte communal à l’entrée du village. Ils ont apprécié le calme des lieux, la gentillesse des gens. Ils parlent même de revenir l’été prochain.
L’été touche à sa fin, le mois de septembre arrive et les arbres commencent à prendre leur habits d’automne, les rouges, oranges et jaunes remplacent les nuances de verts. Puis un bruit surgit à l’orée des bois, les cerfs sont de sortie. Ils veulent séduire leurs femelles et garder leur territoire.

Un spectacle impressionnant que le brame du cerf. Si vous n’avez jamais vécu cette expérience, je vous invite à partager au moins une fois ce moment très particulier qui quand on l’entend pour la première fois se grave à jamais dans votre mémoire. Des sorties sont organisées durant la période.

Et arrive de nouveau l’hiver, les arbres ont perdu leur belle couleur d’automne mais le village s’habillera peut être de son manteau blanc…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *